Transat Jacques Vabre : Plus que 5 assureurs dans la course

Après 9 jours de course, la Transat Jaques Vabre ne compte plus que 5 assureurs, contre 6 au départ. Mais parmi eux, deux font la course en tête.

Victime d’une avarie, le bord de fuite du voile de quille a été arraché, le bateau SMA a été contraint à l’abandon. « La quille s’est mise à vibrer : on s’est douté que c’était un problème de quille et on a arrêté le bateau. Juste avant la nuit, j’y suis allé en combinaison de plongée et je me suis rendu compte que la partie en stratifié de la quille s’était fissurée sur un mètre et qu’elle se décollait », a déclaré Paul Meihlat.

La course est donc terminée pour SMA qui concourait en classe Imoca. Dernier concurrent assureur dans cette catégorie, MACSF est relégué assez loin de la tête de course en 6e position à 481 milles nautiques de la tête de course. Newsrest/Matmut est un peu plus loin, à la 8e place à 564 milles des leaders.

En revanche, en Class40, Le Conservateur mène toujours la danse. Premiers, Yannick Bestaven et Pierre Brasseur affichent 195 milles nautiques d’avance sur Solidaires en Peloton Arsep. Louis Duc et Christophe Lebas sur Carac Advanced Energies sont 4es à 4 milles de la deuxième place.

En catégorie Ultime, Macif a pris la tête de la course devant Sodebo Ultim’ avec près de 80 milles nautiques d’avance. Les deux multicoques sont, au dernier pointage, les deux seuls rescapés de la course après les abandons de Prince de Bretagne et d’Actual.