Tiers-payant généralisé : Après les Ocam, les opérateurs s’associent

La mise en place du tiers-payant généralisé poursuit sa marche en avant. Après les principales fédérations des Ocam, c’est au tour des opérateurs de créer une association pour piloter leurs travaux.

Le projet de loi Santé, adopté en première lecture à l’Assemblée nationale ne sera pas examiné par le Sénat avant le mois de septembre. Pourtant, le monde de la santé se met déjà en ordre de marche. Ctip, FFSA et FNMF ont ainsi décidé de créer une association commune autour de la problématique tiers-payant.

Les principaux opérateurs de tiers-payant leur ont emboîté le pas. Almerys, le Cetip et Viamedis ont ainsi créé l’Association des acteurs pour l’accès aux soins (3AS). A eux trois, ils représentent 18Mds d ‘euros de flux de prestations en tiers-payant pour un portefeuille de 50 millions d’assurés sociaux.

L’objectif de cette association est de “rassembler l’ensemble des opérateurs de tiers payant. A ce titre, elle se tient à la disposition des pouvoirs publics, des professionnels de santé et de leurs éditeurs ainsi que des organisations des assureurs complémentaires, afin de proposer de meilleures solutions techniques”, indique un communiqué.

Elle travaillera notamment sur la possibilité que la Caisse nationale d’Assurance maladie comme seul opérateur de tiers-payant. Une perspective qui, rappelons-le, n’enchante guère les complémentaires santé qui se retrouvent payeurs aveugles.