Taux bas : L’Eiopa va lancer de nouveaux tests de résistance

L’autorité européenne de supervision des assurances (EIOPA) a annoncé le lancement mardi de nouveaux tests de résistance des assureurs, pour évaluer leur capacité à faire face à une période prolongée de taux d’intérêt bas.

Ces tests, que les assureurs ont jusqu’au 15 juillet pour mener, « se concentrent sur deux risques majeurs de marché: un environnement de taux durablement bas et le scénario dit de ‘double-hit' », consistant en un choc simultané sur les taux d’intérêt et les valeurs d’actifs, explique l’EIOPA dans un communiqué. Cette autorité avait déjà mené des tests de résistance auprès des assureurs européens en 2014, mais elle souhaite cette fois-ci y inclure davantage d’établissements de petite et moyenne taille. A cette fin, il est visé que des acteurs représentant « 75% des parts de marché dans chaque pays en termes de provisions techniques brutes sur le segment de l’assurance-vie » soient testés, contre 50% lors de l’édition 2014.

Les résultats de ces tests seront dévoilés en décembre, mais la liste exacte des assureurs ayant participé restera secrète. Le président de l’EIOPA, Gabriel Bernardino, s’est dit « confiant dans le fait que les résultats de la simulation de ces chocs fourniront une image haute résolution du secteur européen de l’assurance et de ses principales vulnérabilités ».

A l’instar du secteur bancaire, l’assurance est mise sous pression par l’environnement actuel de taux d’intérêts très bas en Europe, qui complique la tâche des assureurs de faire fructifier au mieux les primes de leurs clients.