Sponsoring : Allianz prête son nom au nouveau stade de l’OGC Nice

Le nouveau stade de L’OGC Nice portera le nom d’Allianz Riviera. Un nouveau partenariat pour l’assureur allemand qui avait donné notamment son nom à l’Allianz Arena de Munich.

Allianz accroît son engagement dans le sport. Après le Bayern Munich et le FC Sydney, un nouveau club de football vient de céder aux sirènes de l’assureur allemand et de lui louer l’appellation de son stade : l’OGC Nice. Une annonce faite lundi par le maire de la ville, Christian Estrosi, à l’occasion d’une conférence de presse. La nouvelle enceinte du club azuréen, inaugurée en 2013, portera le nom d’Allianz Riviera.

 

 

 

 

 

«C’est une grande fierté, pour Allianz France, de pouvoir associer son nom à la naissance d’un stade nouvelle génération. L’Allianz Riviera est un symbole supplémentaire de l’engagement de la marque dans l’univers du sport», a fait valoir le PDG du groupe Jacques Richier, par ailleurs conseiller municipal dans le haut pays niçois, à Valdeblore.

L’accord de «naming» a été conclu avec la société Nice Eco Stadium, filiale de Vinci Concessions, de la Caisse des dépôts et de la société d’investissement South Europe Infrastructure Equity Finance (SEIEF). Il permettra à la ville de Nice d’empocher la somme de 1,8M d’euros par an sur 9 ans et de réduire la facture des travaux. De son côté, la marque Allianz sera visible sur le toit et la façade du stade et présente sur tous les supports d’information et de communication du stade. De quoi générer d’importants équivalents publicitaires pour le groupe, qui bénéficiera d’une forte exposition médiatique.

Sélectionnée pour l’Euro-2016, l’infrastructure dessinée par l’architecte Jean-Michel Wilmotte, et construite et gérée par Vinci dans le cadre d’un partenariat public-privé (PPP), comprendra un stade de 35.000 places, 29.000 m2 de surfaces commerciales et un musée national du sport. Son coût s’élève à 243,5 millions d’euros. Multifonctionnel, le stade servira également à des spectacles culturels comme les Jeux de la Francophonie, qui doivent avoir lieu à Nice en 2013. Dans cette configuration, il pourra accueillir jusqu’à 45.000 personnes.

Ce partenariat témoigne de l’attrait grandissant des assureurs pour le naming. Le groupe MMA, pionnier en France, prête depuis 2011 son nom au stade du Mans, la MMArena. Un partenariat qui souffre néanmoins de la rétrogadation du club sarthois en National et qui met en lumière la fragilité de ce type de sponsoring, soumis aux aléas du sport.

Avec AFP