Solvabilité 2 : Quand Gabriel (Bernardino) écrit à Michel (Barnier)

Dans une lettre adressée à Michel Barnier, le président de l’EIOPA fait part des inquiétudes des superviseurs et demande la mise en place de certains éléments de Solvabilité dès que possible.

Gabriel Bernardino, président de l’autorité de supervision européenne a envoyé un courrier jeudi à Michel Barnier, Commissaire européen comme aux membres du Trilogue pour faire part des inquiétudes du secteur quant au calendrier de la réforme.

Commençant son courrier par un « Dear commissionner » rayé manuellement pour un « Dear Michel », la lettre de Gabriel Bernardino se veut tout de même pressante.
« Les inquiétudes qui suivent reflètent les soucis majeurs des représentants des autorités nationales compétentes en Europe » est-il écrit en guise d’introduction.

« Nous sommes très inquiets par l’absence d’un agenda clair et crédible pour la mise en place du nouveau régime » explique le président de l’EIOPA. « Les incertitudes sur Solvabilité 2 ont de graves conséquences » notamment sur « la crédibilité de l’Union Européenne dans les discussions internationales » étant entendue que Solvabilité 2 est appelée à devenir une référence internationale en termes de supervision de l’assurance.

Gabriel Bernardino en appelle même, en conclusion de son texte, à la mise en place de certains éléments de Solvabilité 2 dès qu’un calendrier se précise.