Assurance auto : l’analyse des déclarations de sinistres ne présage rien de bon

D’ici à 2020, le nombre de morts sur les routes dans les pays développés devrait doubler. C’est ce que révèlent, entre autres, les dernières statistiques de l’Allianz Center for Technologie.

Parmi les derniers chiffres publiés par l’OMS, les experts de l’Allianz Center for Technology (AZT), mettent en avant ceux liés aux accidents sur les routes. Dans leur rapport, Allianz Risk Pulse, les experts pointent du doigt des gestes de sécurité simples tels qu’attacher sa ceinture avant de prendre la route. Ils préconisent l’éducation à la sécurité routière dans les écoles et, plus généralement, au moment de passer son permis de conduire.

L’AZT a été fondé en 1972, ses experts se consacrent entre autres à la sécurité routière, à l’analyse des déclarations de sinistres et à la diminution du coût des réparations. Ils mettent ses chiffres en perspective avec la sécurité des réseaux routiers, comprenant par exemple la qualité des voies de circulation d’un pays, et le niveau technologique des pays.

Selon les dernières statistiques de l’AZT, la France a enregistré 3.963 personnes tuées sur les routes en 2011. Dans le monde, 1,2 million de personnes meurent chaque année lors d’accidents de la route et 50 millions sont blessées. La consommation d’alcool serait responsable de 10 à 32% des accidents mortels.