Santé : Les pharmaciens seront rémunérés en fonction du conseil et du suivi

Depuis mercredi, syndicats de pharmaciens et Assurance maladie négociaient pour donner naissance à une nouvelle convention.

La nouvelle convention prévoit un nouveau mode de rémunération pour les pharmaciens. « Nous sommes parvenus à un accord de principe après avoir obtenu des arbitrages », a affirmé à l’AFP le secrétaire général de l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO).

Elle prend en compte les nouvelles missions de conseil et de suivi attribuées aux pharmaciens, déjà inscrites dans le budget de la Sécurité sociale pour de 2012.

Les 22.000 officines françaises étaient jusqu’à présent rémunérées au forfait, au titre de 0,53 centimes par médicament. S’ajoutait à cela un pourcentage sur le prix de vente.

Rémunération en fonction des conseils et du suivi

Dorénavant, les pharmaciens seront rémunérés en fonction des conseils donnés, notamment en matière de prévention, ou à propos de la pilule du lendemain. Ils seront également payés en fonction du suivi des traitements (substitutifs à la drogue, anticoagulants, patients asthmatiques…), mais aussi de certains objectifs comme la part de médicaments génériques délivrés.

D’autre part, la marge des pharmaciens sur les gros conditionnements (boîtes de médicaments pour 3 mois) va être augmentée, et les gardes seront revalorisées. « On est sur un vrai changement du métier de pharmacien », a affirmé à l’AFP le secrétaire général de l’USPO.

La mise en place de la nouvelle convention sera progressive, avec pour objectif 25% de la rémunération constituée de ces nouvelles mesures d’ici 5 ans.

Avec AFP