Santé : Les mutuelles communales, un concept qui se propage

VIDEOS – De nombreuses communes se mettent à la mutuelle communale. Les habitants des communes en se mutualisant permettent de faire baisser le coût des complémentaires santé et les rendent ainsi accessibles à tous. 

Les mutuelles communales séduisent de plus en plus. La ville de Drancy a ainsi annoncé, lundi 18 mai, le lancement de sa mutuelle communale ouverte à tous les Drancéens. «C’est le devoir de la Ville de saisir toute opportunité d’améliorer l’accès aux soins de ses administrés et leur pouvoir d’achat, affirme Michel Lastapis. C’est d’autant plus vrai que la Ville n’aura pas à financer le dispositif et donc que les Drancéens n’auront pas à le financer par l’impôt. Dans ces conditions, adhérer est juste une question de bon sens».

Confrontées à des habitants de plus en plus précaires, et ayant des difficultés à accéder aux soins, les municipalités sont sensibles à l’appel des mutuelles communales, « À nos yeux, une municipalité ne peut rester les bras croisés face à ce constat », indique le député-maire de Drancy dans un communiqué de presse.

«L’objectif est de permettre aux Drancéens de s’associer afin de bénéficier des avantages d’une mutuelle collective, c’est-à-dire de tarifs très attractifs», explique l’adjoint au maire. En effet les mairies en mettant en place des mutuelles communales font jouer un effet de levier pour tirer les tarifs vers le bas. En fonction des communes les bénéficiaires peuvent économiser entre 30 et 50% sur leurs cotisations annuelles.

Drancy est la première commune de plus de 30.000 habitants à mettre en place ce modèle. Mais la généralisation de la complémentaire santé vient bousculer le marché et pose d’ores et déjà plusieurs questions sur la pérennité du modèle.

Pour autant, de grandes villes ont montré leur intérêt pour le projet et surveillent de près cette nouvelle expérience. Contactée par la rédaction, la ville de Paris déclare, « Nous suivons avec intérêt l’initiative innovante du lancement de la première ‘mutuelle locale’ créée en 2013 à Caumont-sur-Durance (Vaucluse) par Véronique Debue. La question de l’accès à une bonne couverture sociale pour l’ensemble des Parisiens afin de garantir l’accès aux soins pour tous est une préoccupation majeure d’Anne Hidalgo et de son équipe. L’intérêt et la faisabilité à Paris d’un dispositif s’inspirant de celui mis en place à Caumont-sur-Durance reste à préciser. Aucun engagement n’a été pris à ce jour mais la ville travaille à une réponse facilitant l’accès à la couverture complémentaire des Parisiens qui n’en ont pas. »

On peut donc en déduire que les premiers mois de la mutuelle communale de Drancy seront décisifs pour les métropoles françaises.