Santé : La consultation chez un généraliste passera à 25 euros

C’est la fin d’un suspense entamé au mois de juillet dernier à l’occasion de l’ouverture des négocations sur la convention quinquennale entre médecins et Assurance maladie. Le tarif de base d’une consultation chez un généraliste passera de 23 à 25 euros au 1er mai 2017.

La signature de la Fédération des médecins de France (FMF) met un terme aux négociations entre l’Assurance maladie et les syndicats de médecins sur la convention tarifaire. Cette dernière prévoit une hausse du tarif de base de la consultation chez un médecin généraliste de 23 à 25 euros au 1er mai 2017.

D’autres tarifs sont par ailleurs revalorisés :

  • 30 euros pour la consultation d’un enfant de moins de 6 ans ou pour la consultation coordonnée, c’est-à-dire lorsqu’un patient est envoyé à un spécialiste
  • 46 euros pour les actes complexes tels que des consultations pour le dépistage du mélanome
  • 60 euros pour les actes très complexes (cancers, VIH).

Cette ratification annoncée de la FMF clos un round de discussions entamées au mois de février 2016 sur fond de contestation des praticiens concernant plusieurs mesures de la Loi Santé de Marisol Touraine, dont la mise en place du tiers-payant généralisé.

Un coût de 322M d’euros pour les organismes complémentaires

Cette convention, qui doit être officiellement signée jeudi 25 août prévoit d’autres mesures, comme l’aide à l’installation dans les déserts médicaux, l’encadrement des dépassements d’honoraire, ou encore la réforme des rémunérations forfaitaires.
Ces mesures auront par ailleurs un coût pour les organismes complémentaires, de l’ordre de 322M d’euros sur les 1,3Md d’euros de facture totale. Les 978M d’euros restants sont à la charge de l’Assurance maladie.

Cette hausse de 2 euros, induit une hausse de 60 centimes du remboursement du ticket modérateur par les organismes complémentaires puisque la base de remboursement de la Sécurité sociale demeure inchangée, à savoir, 70% du prix de la consultation (voir tableau ci-dessous)