Sandy : Axa Art devra débourser 40M de dollars

La vie se réorganise peu à peu dans l’Etat de New York et les assureurs ont un rôle a jouer dans la reconstruction.

A New York, le quartier de Chelsea, centre mondial de l’art contemporain, a été totalement inondé pendant l’ouragan Sandy. Les œuvres perdues se comptent en millions de dollars et des dizaines de galeries sont en péril. La filiale spécialisée d’Axa, Axa Art, en a à elle seule pour 40M de dollars de sinistres, sur un total d’1Md de dollars d’oeuvres assurées.

Vitrines fissurées ou barrées de ruban adhésif épais, éclats de verre au sol, bennes de gravats et cloisons abattues se succèdent dans les rues de ce quartier chic. Chez David Zwirner, “toutes nos salles d’exposition ont été inondées à hauteur de poitrine, y compris des bureaux et salles où étaient entreposées des oeuvres”, explique la porte-parole Julia Joern à l’AFP. Il y a eu des pièces abîmées dont certaines peuvent être restaurées, mais d’autres sont définitivement perdues.

La galeriste Tanya Bonakdar, qui doit rénover son rez-de-chaussée mais dont les oeuvres ont été épargnées, espère que les assureurs vont répondre présent. “C’est la première fois que je fais une déclaration de sinistre  depuis 20 ans. Tout Chelsea est touché. Les galeries à Chicago ou Los Angeles vont regarder si les assureurs nous soutiennent ou pas. Elles savent qu’elles pourraient être à notre place. Cela va jouer sur le futur de ce marché d’assurance”.

Le gouverneur de New York demande de l’aide

De son côté, le gouverneur de New York demande 30Mds de dollars d’aide fédérale pour aider à la reconstruction dans son Etat. Le gouverneur Cuomo a évoqué le besoin de “reconstruire les infrastructures, les logements, d’aider les gouvernements locaux avec les bâtiments publics, et d’aider les petites entreprises”.

L’économie de l’Etat de New York est importante non seulement pour l’Etat, mais aussi pour le pays. Plus vite elle se remet en route, mieux c’est pour l’Etat et le pays“, a insisté M. Cuomo auprès de l’AFP.

Sans attendre le déblocage d’une aide fédérale, le maire de New York a annoncé un plan d’urgence de 500M de dollars pour réparer 37 écoles et trois hôpitaux de la ville, fermés depuis l’ouragan.