Retour d’expérience : MetLife interroge ses courtiers

MetLife interroge régulièrement son réseau de courtiers. L’assureur les a sondés sur leurs préoccupations et sur quelques axes clés de leur activité, notamment dans le domaine de l’assurance emprunteur. Ils répondent en exprimant notamment le peu d’impact de la loi Lagarde sur leur activité cette année.

70% des courtiers interrogés sur les 9 premiers mois de l’année déclarent que la loi Lagarde ne leur a pas permis d’augmenter le nombre de délégations en assurance emprunteur. Une tendance croissante au fil des trimestres sur l’ensemble de l’année 2012.

La souscription directe en ligne de l’assurance emprunteur n’est, quant à elle, pas perçue comme pouvant avoir un impact majeur sur l’activité des courtiers interrogés, 60% d’entre eux considérant que la souscription sur Internet n’est pas une menace pour leur métier.

Enfin, sur leurs éventuels projets de diversification ou de développement de leur activité, la tendance est plutôt à la stabilité avec 70 % des courtiers questionnés n’ayant pas de projet de diversification, croissance ou recentrage de leur activité.