Résultats/1er trimestre : KBC retrouve les bénéfices

Le bancassureur belge KBC, a annoncé des bénéfices net pour le premier trimestre 2010. Cela fait quatre trimestres d’affilé que la compagnie enregistre des bénéfice net après avoir été durement touchée par la crise financière. De plus, KBC a assuré que son exposition à la dette grecque restait « limitée à 1,9Md d’euros ».

La firme belge a dégagé au premier trimestre un bénéfice net part du groupe de 442M d’euros, contre une lourde perte de 3,6Mds l’année précédente à cause de la crise financière. Des résultats au-delà des prédictions des analystes qui attendaient 337M d’euros.

Durant ce trimestre plutôt calme de l’avis du patron Jan Vanhevel, KBC a passé dans ses comptes une provision pour perte de crédit de 355M d’euros, là aussi un résultat en recul par rapport aux 652M du trimestre précédent. « Compte tenu des perspectives peu prometteuses de l’économie irlandaise, nous avons étoffé les provisions pour pertes de crédits irlandais de 142M d’euros », indique notamment le bancassureur.

Ce dernier a par ailleurs détaillé son exposition à la dette de plusieurs pays du sud de l’Europe mis sous pression par les marchés ces dernières semaines, à commencer par la Grèce qui a dû avoir recours à un plan d’aide conjoint de ses partenaires de la zone euro et du FMI. « L’exposition de KBC aux obligations souveraines grecques est limitée à 1,9Md d’euros », selon son communiqué. Ajoutez à cela, selon son rapport d’activité, 100M d’euros d’obligations émises par des entreprises grecques.