Résultats : Munich Re attend désormais 2,4 milliards d’euros de bénéfice net 2010

Le géant allemand de la réassurance Munich Re a relevé mardi sa prévision de bénéfice net pour l’année, à 2,4 milliards d’euros, après un solide troisième trimestre, mais ne pourra vraisemblablement pas tenir ce niveau en 2011.

Au seul troisième trimestre, le groupe a dégagé un bénéfice net de 764 millions d’euros, en hausse de 19% sur un an et très largement supérieur à la prévision des analystes interrogés par Dow Jones Newswires (612 millions d’euros).

Du coup pour l’exercice, Munich Re est confiant d’atteindre 2,4 milliards d’euros. Jusqu’alors, le réassureur évoquait un bénéfice net de “plus de 2 milliards d’euros”. L’objectif d’entrées de primes brutes, qui correspondent au chiffre d’affaires dans le secteur de l’assurance et de la réassurance, reste inchangé, à 44-46 milliards d’euros.

Outre ses activités d’assurance et de réassurance, Munich Re gère un important portefeuille d’investissement, constitué majoritairement de produits à taux fixe, et de très peu d’actions (2,6%).

Du coup, pour l’année 2011 où les taux d’intérêt ne devraient pas augmenter outre mesure, Munich Re attend sur ce pan de son activité des bénéfices en retrait, une évolution qui se ressentira sur le bénéfice net de l’ensemble du groupe.

Celui-ci devrait ressortir légèrement inférieur à celui de 2010, prévient ainsi Munich Re, dans l’hypothèse d’une année normale en termes de catastrophes, et de prix relativement stables dans la réassurance.

Berlin, 9 novembre 2010 (AFP)