Résultats : Aviva se félicite d’une hausse de ses ventes sur neuf mois et annonce son départ de Taïwan

L’assureur Aviva a fait état mardi d’une  progression de ses ventes sur les neufs premiers mois de l’exercice 2010, ce qui devrait se traduire par une progression de ses bénéfices et de ses capitaux, tout en annonçant au passage son retrait du marché taïwanais.

Sur les neufs premiers mois de l’année, le groupe a vu ses ventes augmenter de 5% à 35,9 milliards de livres, dont 28,6 milliards en assurance-vie, épargne et retraite, et 7,3 milliards de livres en assurance de dommages et santé, d’après un rapport d’activité.

Dans la foulée, le groupe s’est dit en bonne voie de dégager “une forte croissance bénéficiaire et une génération de capitaux exceptionnelle sur l’ensemble de l’année 2010”. Dans le détail, le groupe a promis de générer 1,5 milliard de livres de capitaux cette année, et au moins autant l’an prochain.

Et son directeur général Andrew Moss en a profité pour défendre le modèle d’activité dit “composite” du groupe, qui mêle assurance de dommages et les activités d’assurance-vie, épargne et retraite.

Ce modèle a été critiqué par RSA, compatriote et rival d’Aviva, qui avait proposé en vain cet été de racheter les activités d’assurance de dommages du groupe pour 5 milliards de livres. “Nos activités au Royaume-Uni sont un excellent exemple de la valeur que cette stratégie génère pour nos actionnaires et nos clients”, a affirmé M. Moss.

Aviva a annoncé à cette occasion qu’il allait se retirer du marché taïwanais, où ses activités ne remplissent pas ses objectifs de rentabilité.

Londres, 2 novembre 2010 (AFP)