Résultats 2019 S1 : Aviva France affiche un résultat opérationnel en baisse

Malgré un chiffre d’affaires dommages en hausse et un ratio combiné favorable, Aviva France enregistre une baisse de 4% de son résultat opérationnel au premier semestre 2019, impacté par des marchés actions à la peine.

Dans la foulée des résultats semestriels du groupe, Aviva France enregistre pour la première moitié de l’exercice 2019 un chiffre d’affaires dommages (hors santé) en hausse de 4,7% à 791,2M d’euros (contre 755,6M d’euros au S1 2018), tiré par le réseau d’agents généraux, « en particulier sur le marché des professionnels », indique la compagnie dans un communiqué. L’assureur affiche également un ratio combiné dommages (hors santé) favorable et en amélioration sur la période à 93,2 % (contre 95,5 % au S1 2018), « du fait notamment d’un contexte climatique moins agité que l’an passé ».

Malgré sa bonne dynamique commerciale, Aviva France voit pourtant son résultat opérationnel (vie, dommages, santé) se dégrader de 4% sur les six premiers mois de l’année à 286M d’euros (contre 298M d’euros au S1 2018). « La volatilité financière observée au tournant de l’année affecte cependant notre performance financière à fin juin », indique à ce titre Patrick Dixneuf, Directeur général d’Aviva Europe et d’Aviva France.

Malgré des marchés actions en berne, l’assureur voit sa collecte vie, épargne et retraite augmenter de 29% sur la période à 2,5Mds d’euros. Pour autant, « la chute brutale des marchés au tournant de l’année a conduit les clients à un regain de prudence dans leurs choix d’investissement. Ainsi, les ventes en unités de compte (UC) ont diminué significativement par rapport au premier semestre 2018, avec un taux d’UC dans nos affaires nouvelles en baisse à 24%, très proche de la performance du marché (23%) », précise Aviva France.

« Dans le cadre de notre ambition stratégique annoncée l’an dernier, la conquête de nouveaux clients se poursuit, grâce notamment au déploiement d’une politique de partenariats dynamique et au lancement de nouvelles offres qui combinent le professionnalisme de nos réseaux intermédiés et la force de l’approche directe », ajoute Patrick Dixneuf. Sur ce point, l’assureur indique par ailleurs que ses activités d’assurance en direct continuent de progresser, avec « une production nette positive de près de 12.000 contrats au 30 juin 2019 en augmentation de 18% par rapport au premier semestre 2018. Eurofil by Aviva dépasse ainsi les 400.000 contrats en portefeuille ».