Résultats 2015 T3 : Bénéfice net en baisse pour Coface

L’assureur-crédit Coface a dégagé un bénéfice net en baisse de 4,4% sur les neuf premiers mois de 2015, à 98,3 millions d’euros, sur fond de dégradation de sa rentabilité, selon un communiqué publié lundi.

Son chiffre d’affaires consolidé ressort pour sa part en hausse de 5,1%, à 1,13 milliard d’euros, porté par les régions Asie-Pacifique (+24,6%) et Amérique du Nord (+19,1%). A périmètre et changes constants, le résultat net
affiche un repli de 6,2%.

Dans son communiqué, Coface souligne que les travaux relatifs au transfert de la gestion des garanties publiques à l’export pour le compte de l’Etat, dont va hériter la banque publique Bpifrance, sont en cours. “La date effective de ce transfert n’a pas encore été précisée. Coface continuera d’être rémunéré par l’Etat français jusqu’au transfert effectif de l’activité”, explique-t-il.

Coface gère depuis 1946 pour le compte de l’Etat l’activité d’assurance-crédit à l’exportation, un dispositif qui concerne quelque 12.000 entreprises, mais le gouvernement avait annoncé cet été vouloir regrouper tous les dispositifs d’accompagnement des entreprises à l’international au sein de Bpifrance.

A fin septembre, le ratio combiné net de réassurance (indemnisation des sinistres et frais généraux rapportés aux primes perçues) ressort à 81,8%, en augmentation de 4,4 points sur un an. L’assureur-crédit précise que ce ratio reste toutefois proche de son niveau de fin juin (81,9%), ce qui témoigne selon lui du fait que “la sinistralité et les coûts ont été maîtrisés au cours du trimestre écoulé”.

Coface ne détaille pas ses résultats pour le seul troisième trimestre mais indique tout de même que son bénéfice net sur cette période s’est établi à 32 millions, contre 40 millions au premier trimestre et 26 millions sur la période d’avril à juin. “Coface continue d’afficher, ce trimestre encore, un chiffre d’affaires en hausse. (…) Nous poursuivons ainsi notre développement rentable tout en protégeant et soutenant celui de nos clients”, a affirmé le directeur général de Coface, Jean-Marc Pillu, cité dans le communiqué.

L’assureur-crédit indique, en outre, continuer à travailler sur un plan de réduction de coûts, annoncé en juillet, et prévoit de le dévoiler d’ici la fin de l’année.