Résultats 2015 : Bénéfice net en hausse de 31% pour Swiss Re

Le réassureur helvétique Swiss Re a fait état mardi d’un bénéfice net en hausse de 31% pour l’exercice 2015, à 4,6 milliards de dollars (4,1 milliards d’euros), porté par les moindres coûts liés aux catastrophes naturelles l’an passé. 

Les primes et honoraires encaissés se sont montés à 30,2 milliards de dollars, soit un milliard de moins que l’année précédente, principalement en raison des effets défavorables sur les devises, a expliqué le groupe dans un communiqué. A taux de changes constant, ils sont ressortis en hausse de 4%.

« Nous avons livré une performance solide basée sur notre discipline en matière de souscription au cours des cinq dernières années et terminons cette période sur un des bénéfices les plus élevés jamais réalisé », a déclaré Michel Liès, cité dans le communiqué, pour les derniers résultats sous sa houlette.

L’assurance dommages, la plus grosse activité du groupe, a vu son bénéfice décliner à 3 milliards de dollars (contre 3,6 milliards de dollars un an plus tôt), en raison des coûts liés aux désastres engendrés par l’homme, tels que les incendies et accidents industriels, mais aussi de moindres gains sur ses
investissements.

Malgré des frais moindres liés aux catastrophes naturelles sur l’ensemble de l’année, cette division a également vu ses profits fléchir au quatrième trimestre en raisons des frais découlant des inondations au Royaume-Uni et en Inde.

Les activités de réassurance vie ont en revanche dégagé un bénéfice de 939 millions de dollars, revenant en terrain positif après une perte de 462 millions l’année précédente, grâce aux efforts mis en oeuvre pour redresser cette division.

Malgré les pression sur les prix, le groupe a renouvelé pour 8,8 milliards de contrats, ce qui correspond à une hausse de 3%, a-t-il quantifié, notamment grâce aux gros contrats.