Résultats 2014 : Axa Assistance maintient une croissance de toutes ses activités en France

Face à un marché de l’assistance en stagnation en France, notamment sur l’activité auto, Axa Assistance mise plus que jamais sur la santé, le domicile et le voyage.

Axa Assistance croit dans la santé à distance avec le lancement en France de services de télé-consultations médicales par téléphone puis par visio-conférence avant la fin de l’année. Cette offre accessible dans un premier temps aux bénéficiaires des contrats de santé d’entreprise permet à l’assuré d’entrer en contact avec un médecin généraliste à domicile ou à l’étranger pour établir un premier diagnostic, voire recevoir une ordonnance transmise à un pharmacien. « Cette plate-forme pourrait très bien, à terme, devenir un point d’entrée dans le parcours de soins du malade », imagine Serge Morelli, PDG d’Axa Assistance.

Autre innovation en cours : le complément d’avis médical lancé dans les pays du Golfe et en Asie récemment et qui sort en France, également dans les contrats santé collectifs. Ce service doit permettre à l’assuré d’accéder aux conseils des meilleurs experts par spécialités.

L’assistance à domicile et la santé

Pour le groupe, qui présentait ses résultats annuels mardi 5 mai, le message est clair : il faut rééquilibrer en France le poids des métiers de la santé (11% du chiffre d’affaires), du domicile (19%) et du voyage (22%) par rapport à l’auto (47%). Outre la santé, Axa assistance planche ainsi sur les objets connectés dans l’habitation qui pourraient être utiles pour détecter les départs de dégâts des eaux ou incendies, les intrusions ou aider une personne en situation de dépendance. « Nous pensons qu’il y a un marché à créer sur l’assistance à domicile et la santé. Nos investissements vont dans ce sens. Si nous pouvions ramener la part du chiffre d’affaires auto à un tiers, nous le ferions », lance Serge Morelli.

Car, globalement le contexte est difficile : le marché de l’assistance en France est à plat, et les partenaires bancaires et d’assurance font pression sur les tarifs. En 2014, selon la SNSA, les primes n’ont pas augmenté. Axa assistance s’en sort avec une croissance du chiffre d’affaires France de 6% à environ 400M d’euros. « Tous les métiers sont en croissance, même l’auto qui est un marché difficile en ce moment », affirme Serge Morelli.

Auto

Sur ce métier, Axa assistance résiste et imagine son avenir dans de futurs services. Il annonce avoir signé des partenariats avec des acteurs de l’auto-partage et innove avec l’assistance devis en cas de panne auto. Le conducteur peut bénéficier de l’avis d’un mécanicien en cas de panne (sans accident) sur le devis de son réparateur. Une banque et un assureur incluent désormais ce service.

Au niveau monde, les chiffres reflètent une belle performance. Le chiffre d’affaires gagne 10% à 1,3Md d’euros, les affaires nouvelles (nouveaux clients) ont progressé de 34%. Le résultat opérationnel gagne 14% grâce à des pays dynamiques, aussi bien dans les émergents (Chine +82% de CA, Mexique +13%, Turquie +32%) que dans les pays matures (Canada +22%, Espagne +18%, Grèce +27%).