Résultats 2013 : Résultat positif pour Coface qui se tourne vers son introduction en bourse

Avec un résultat net de 127M d’euros sur 2013 malgré un léger recul (-3,1%) de son chiffre d’affaires, l’assureur-crédit Coface s’apprête à une introduction en bourse dont le calendrier n’est pas connu.

Coface, filiale de Natixis elle même filiale du groupe bancaire BPCE, dit se préparer avec “confiance et enthousiasme” à son introduction en Bourse, prévue dans les prochains mois, après avoir enregistré en 2013 un bénéfice net de 127M d’euros. Grâce à une nouvelle norme comptable, son bénéfice net ressort en hausse de 2,7% sur l’année. Sans cette norme qui modifie le périmètre de 2012, le bénéfice net baisse de 1,55%. Le chiffre d’affaires du groupe a atteint 1,44Md d’euros, en baisse de 3,1%.

En dépit du climat économique mondial difficile qui a impacté le volume d’affaires apporté par ses clients, Coface a maintenu le niveau de ses primes acquises en 2013 et a enregistré une baisse contenue de son chiffre d’affaires“, estime le groupe dans un communiqué mardi.

L’assureur-crédit se félicite de la “forte hausse” de sa nouvelle production de contrats (+29%) “conséquence de la priorité donnée aux actions de gestion stricte des risques décidées en 2011“.

Après une restructuration en 2011, Coface estime que “le rebond commercial s’est amorcé en 2013 dans toutes les zones géographiques“. L’assureur-crédit enregistre également une baisse de 1% de ses coûts sur l’année (hors coûts liés au déménagement vers le nouveau siège social de Bois-Colombes, de 8,3M d’euros).

Solide opérationnellement et financièrement, notre groupe se prépare avec confiance et enthousiasme au projet d’introduction en bourse envisagé au premier semestre sous réserve des conditions de marché“, indique le directeur général de Coface Jean-Marc Pillu, cité dans le communiqué.

BPCE souhaite mettre en bourse environ 50% du capital de sa filiale au cours du premier semestre, une part qui dépendra des conditions de marché. Pour 2014, Coface prévoit une légère hausse de la croissance mondiale (+3,1% contre +2,5% enregistré en 2013), “tirée par la reprise en zone euro, l’accélération de la croissance aux Etats-Unis et le maintien de la croissance dynamique dans les pays émergents“.

Au niveau de son activité, Coface mise notamment sur de nouvelles offres (pour les PME) et sur l’ouverture de nouveaux pays comme la Colombie. A horizon 5 ans, le groupe envisage ainsi d’ouvrir 10 nouveaux pays.

(Avec AFP)