Résultats 2012 : Groupe Pasteur Mutualité dans le rouge malgré un chiffre d’affaires en hausse (Mis à jour)

Le Groupe Pasteur Mutualité affiche une hausse du chiffre d’affaires mais un déficit de 13M d’euros. Le groupe mutualiste explique ce déficit par une “dépréciation exceptionnelle” causée par la résiliation d’un partenariat avec un courtier.

L’année 2012 aura été “assez paradoxale” pour Groupe Pasteur Mutualité, selon les termes de Thierry Lorente son directeur général. Malgré une hausse du chiffre d’affaires à base comparable de 6%, à 174M d’euros, GPM a terminé l’année avec un déficit de 13M d’euros.

Dans le communiqué qui rend compte des chiffres, GPM explique que “suite à la résiliation en octobre 2012 des protocoles de partenariat et de délégation de gestion passés avec l’un de ses partenairse courtiers, GPM a dû effectuer une dépréciation exceptionnelle sur l’exercice 2012“. Si le montant de la dépréciation atteint même 23M d’euros selon Groupe Pasteur Mutualité. C’est bien sûr le cas Assor, récemment placé en liquidation judiciaire. qui a pesé dans les comptes de la société. Sans cette dépréciation, le résultat courant “était en hausse par rapport à 2011” explique Thierry Lorente. “AGMF Prévoyance, structure principale du groupe, affiche un résultat bénéficiaire de 11M d’euros“.

En termes d’activité, la prévoyance représente 86M d’euros de chiffre d’affaires, soit 49%, tandis que la santé compte pour 56M d’euros (32%) et lépargne retraite 24M d’euros (13%). Le dommage atteinte les 10M d’euros (6%).

Les activités “cœur de métier” de GPM, que sont la santé et la prévoyance, affichent de bonnes progression, notamment avec un gain de 8% de chiffre d’affaires en prévoyance, et 6% en santé. En IARD, activité “jeune”, ce même chiffre d’affaires progresse de 16%. En mai dernier, nous avions interviewé Thierry Lorente à propos de la stratégie de GPM, que vous pouvez retrouver ici.

Malgré tout, GPM affiche une marge de solvabilité (en Solvabilité I) de 581%, et 324M d’euros de fonds propres. L’encours des fonds gérés atteint 1,3Md d’euros, avec une activité vie qui est resté positive en 2012. Le gain est de 2M d’euros.