Résultats 2010: Déficit des comptes techniques sur les catastrophes naturelles

L’année 2010 fera date dans le secteur des catastrophes naturelles. Le résultat du compte technique, en déficit, devrait cependant se redresser pour 2011, selon la FFSA et le Gema.

La légère hausse des cotisations encaissées au titre des catastrophes naturelles pour 2010 n’aura pas suffi pour compenser l’impact des évènements climatiques. Le résultat du compte technique est en effet en baisse de 288M d’euros par rapport à l’année précédente, pour tomber dans le rouge à -188M d’euros.

A l’origine de ce déficit, les inondations de février 2010 suite à la tempête Xynthia ainsi que les inondations du Var en juin 2010. Deux événements climatiques qui totalisent à eux seuls plus de 80% de la charge sinistre de l’année, selon la FFSA et le Gema.

A elle seule, la tempête Xynthia du 23 février, qui a causé autant de dommages par les inondations que les tempêtes, a coûté 1,5Md d’euros aux assureurs. Le rapport sinistres à primes s’établit à 121% pour une charge des sinistres de 1.635M d’euros.

Les résultats de l’exercice 2011 s’annoncent en revanche meilleurs, selon l’Afa, qui prédit des bénéfices. Le coût des inondations qui ont frappé le sud-est en novembre 2011 reste en effet limité, à 300M d’euros pour le régime catastrophes naturelles.