Résultats 2010 : CNP affiche un bénéfice net en hausse de 4,6% à 1,05Mds euros

Le groupe CNP Assurances, premier assureur de personnes en France, a connu une progression de 4,6% de son bénéfice net en 2010, à 1,050Md d’euros, compensant une légère baisse du chiffre d’affaires (-0,8%) par des plus-values, selon un communiqué publié mercredi.

Ce résultat est légèrement inférieur aux attentes des analystes, qui tablaient sur 1,1Md d’euros, selon le consensus établi par Dow Jones Newswires. Les comptes de CNP ont bénéficié de plus-values nettes sur actions et investissements immobiliers de 106 millions, contre 61 millions de moins-values en 2009.

A l’inverse, le résultat a été affecté par le choix du groupe de passer 426M d’euros de provisions afin de tenir compte d’ « un environnement assez troublé », a indiqué le directeur financier Antoine Lissowski lors d’une conférence téléphonique.

« Il nous a paru nécessaire de disposer d’un matelas », a-t-il ajouté. M. Lissowski a précisé que le produit net d’assurance (PNA), qui représente le produit des seules activités d’assurance, était en hausse de 14%. Il est compensé par la faiblesse des revenus de la trésorerie, qui a été placée sur des produits de très court terme.

Cette dynamique opérationnelle provient de l’ensemble des segments, relève le groupe, en précisant que le PNA est en augmentation de 10,3% en Epargne, de 18,7% en Retraite et en 21,6% en Risque.

Les frais de gestion ont accusé une hausse de 9,9% à 874M d’euros. Malgré cela, le résultat brut d’exploitation (RBE) est en hausse de 8,8% à 1,9Mds d’euros. Le RBE international est en hausse de près de 65%, notamment grâce à l’activité brésilienne, et représente 40% du RBE total.

En France, le chiffre d’affaires en 2010 s’est élevé à 26,1Mds d’euros, soit une légère baisse de 0,6% en raison d’une baisse de l’activité Epargne (-1,6%). L’activité hors de France s’établit à 6,2Mds d’euros, représentant également un recul de 1,8% (-7,8 % à périmètre et change constants). Le chiffre d’affaires à l’international, qui représente 20% du total, a bénéficié d’un effet de change favorable au Brésil et de l’intégration des activités Barclays Vida y Pensiones (BVP) en Europe du Sud.

La baisse des primes affecte également à l’international le segment Epargne (-20,3%) et le groupe s’est concentré, comme initialement prévu, sur les activités de Prévoyance (+36,6%) et de Couverture de prêts (+66,7%), « les plus rémunératrices en termes de résultat », note-t-il.

En termes de solvabilité, la marge de CNP Assurances, dans le cadre de la réglementation Solvency I, « est de 111% sur fonds propres durs » à la clôture de l’exercice 2010, indique le groupe, précisant qu’elle s’établit à 173% en comptant les plus-values latentes.

Paris, 23 février 2011 (AFP)