Résultat T3 : Marqué par un contexte compliqué, Euler Hermes affiche un bénéfice net en légère hausse

L’assureur-crédit Euler Hermes, filiale de l’assureur allemand Allianz, a vu son bénéfice net légèrement progresser de 3,5% au troisième trimestre mais il reste néanmoins en repli de 10,2% sur les neuf premiers mois de l’année, a-t-il indiqué mardi dans un communiqué.

De juillet à septembre, le résultat net du groupe a atteint 86,4 millions d’euros. Depuis le début de 2012, il s’élève à 247,8 millions.

Soulignant le ralentissement de l’économie mondiale et le nombre croissant des défaillances d’entreprises, l’assureur-crédit explique le repli de son bénéfice net sur neuf mois par un taux d’imposition plus élevé et un résultat opérationnel plus faible, en baisse de 6,9% à 353,7 millions d’euros.

Son ratio combiné net (indemnisation des sinistres et frais généraux ramenés aux primes perçues) s’est pour sa part détérioré, passant à 72,6% contre 66,5% au 30 septembre 2011. Il s’est néanmoins amélioré depuis la fin juin (73,1%).

Euler Hermes fait toutefois valoir qu’il reste “bas” dans un contexte “difficile”, “grâce à une politique de souscription des risques prudente, une protection en réassurance efficace et un ratio de coûts peu élevé”. Il relève que trois sinistres majeurs ont fait grimper ce ratio, dont le sinistre Schlecker, du nom de la chaîne de drogueries allemandes qui a fait faillite au premier semestre.

Le chiffre d’affaires a pour sa part grimpé de 5,1% sur neuf mois, à 1,79 milliard d’euros. Cela “résulte de plusieurs éléments: un intérêt croissant pour l’assurance-crédit dans un contexte de hausse des défaillances d’entreprises, un taux de rétention élevé à 92%, un développement remarquable sur les marchés porteurs d’Amérique et d’Asie, un impact de change favorable”, détaille le groupe.

Par zone géographique, en dehors de l’Allemagne-Autriche-Suisse (-0,8%) et de la France (stable), les autres régions d’implantation d’Euler Hermes ont contribué à la croissance, notamment l’Amérique (+10,4%) et l’Asie Pacifique (+17,9%).