Restructuration : Aviva simplifie son organisation

Aviva

Aviva supprime les structures régionales du groupe afin de favoriser sa croissance, tandis que de nombreux mouvements s’effectuent à la tête des différentes entités du groupe, selon un communiqué.

Aviva a déployé une stratégie de concentration sur les marchés avec un fort potentiel pour générer des bénéfices, tels que les marchés matures en occident et les marchés émergents. Etape suivante de sa stratégie, le groupe prévoit désormais de supprimer l’échelon des structures régionales entre les pays et le groupe. Cette simplification de l’organisation prévoit des lignes de reporting plus courtes entre les pays et le Comité exécutif.

Dans le même temps, le Comité exécutif se voit renforcé avec l’arrivée de trois nouveaux membres à la tête des marchés clés pour Aviva. David Barral est ainsi directeur général des activités vie au Royaume-Uni et en Irlande, David Mc Millan, directeur général des activités dommages pour les mêmes pays et Philippe Maso y Guell Rivet, directeur général d’Aviva France. Chris Littlefield est pour sa part directeur général d’Aviva aux Etats-Unis et rapportera directement à Andrew Moss.

Par ailleurs, Trevor Matthews deviendra directeur exécutif des marchés développés et présidera notamment les conseils d’administration des activités aux Royaume-Uni et en Irlande. Il sera également responsable des activités au Canada, en Italie et en Espagne. Simon Machell deviendra directeur général des marchés à potentiel de croissance rapide.

Membre du Conseil d’administration, Igal Mayer a démissionné. Alain Dromer a la tête d’Aviva Investors et Richard Hoskins, directeur financier, quittent également la compagnie d’assurance. Enfin, Pat Regan demeure directeur financier du groupe Aviva et devient président d’Aviva Investors.