Cession : La vente des actifs anglais vie, épargne retraite d’Axa à Resolution est faite pour 3,3Mds d’euros

L’assureur britannique Resolution a annoncé jeudi l’acquisition de la plupart des activités de son concurrent français Axa en assurance vie, épargne et retraite au Royaume-Uni, pour quelque 2,75 milliards de livres (3,3 milliards d’euros).

Cette transaction n’est pas une surprise. Les deux groupes avaient déclaré négocier une telle opération le 14 juin, après des fuites dans la presse britannique.

Comme convenu, Resolution règlera l’acquisition à hauteur de 2,25 milliards de livres en numéraire. Le reste sera réglé en titres. La somme totale s’élèvera en principe à 2,75 milliards de livres mais elle pourra être ramenée à 2,6 milliards si certaines conditions ne sont pas remplies, indique le groupe britannique dans un communiqué.

Resolution financera l’opération via une levée de fonds d’environ 2,5 milliards de livres, comprenant une augmentation de capital garantie de 2,055 milliards et un emprunt de 400 millions.

Les deux groupes prévoient de boucler la transaction en septembre, sous réserve de l’obtention des autorisations des autorités compétentes, et du feu vert des actionnaires de Resolution, qui seront appelés à se prononcer sur l’acquisition lors d’une assemblée générale extraordinaire prévue vers la mi-juillet.

Le groupe français a confirmé la cession dans un communiqué séparé, réaffirmant qu’elle ne remettait pas en cause son engagement à long terme au Royaume-Uni.

Dans le détail, Axa va céder à Resolution ses activités vie et retraite traditionnelles, prévoyance et retraite collective distribuées par des conseillers financiers indépendants, et annuités. Il restera présent dans l’assurance vie, épargne et retraite au Royaume-Uni via ses activités de gestion de fortune (wealth management), et y conservera toutes ses autres activités (assurance dommages, santé, gestion d’actifs).

“Avec cette transaction, nous vendons à Resolution des activités qui bénéficieront de la taille du nouvel ensemble, en particulier en prévoyance et en retraite collective”, et “cette opération nous permet de nous concentrer sur les activités de +wealth management+ où nous sommes parmi les premiers sur le marché britannique et où nous avons l’intention de continuer à croître rapidement”, a expliqué Henri de Castries, le PDG d’Axa.

L’opération va conduire Axa à passer une moins value d’environ 1,4 milliard d’euros dans ses comptes 2010, mais elle va néanmoins lui permettre de récupérer un montant net de 1,7 milliard d’euros, et de réduire d’un point son ratio d’endettement, qui s’élevait à 26% fin décembre.

De son côté, Resolution prévoit de fusionner les activités d’Axa avec celles de l’assureur Friends Provident, qu’il avait racheté pour un peu moins de deux milliards de livres l’an dernier, pour en faire l’un des poids lourds du secteur de l’assurance-vie au Royaume-Uni, qui adoptera la marque “Friends Life”. Il récupérera au passage environ 2.000 employés du groupe français. Il compte de plus dégager 75 millions de livres par an d’économies de coûts.

Londres, 24 juin 2010 (AFP)