Réforme du médicament : La Mutualité Française reste “vigilante”

La Mutualité Française entend rester “vigilante sur la mise en application des mesures annoncées par le gouvernement” dans le cadre de la réforme du médicament, indique-t-elle mercredi dans un communiqué.

La Mutualité Française “se réjouit qu’un certain nombre de ses propositions soient reprises dans les mesures de la réforme”, comme celle prévoyant d’intégrer l’exigence d’un progrès médical pour délivrer l’autorisation de mise sur le marché (AMM) d’un médicament ou de développer une information médicale indépendante en créant un site public de référence sur les médicaments.

Elle déplore néanmoins que la dénomination commune internationale (DCI), qui désigne le nom des molécules, ne soit pas reconnue et utilisée plus largement comme un outil permettant de renforcer la sécurité sanitaire des patients, au lieu de noms de marques ou de noms fantaisie.

La Mutualité s’interroge en outre sur le fait, selon elle, “qu’aucune mesure n’évoque une réforme du service médical rendu et de la politique de prix des médicaments”.

La Mutualité française regroupe la quasi totalité des mutuelles de santé.

Avec AFP