Référencement : la MAEE remporte la protection sociale des agents des Affaires étrangères

Le ministère des Affaires étrangères a rendu son avis le 21 décembre 2016 concernant le référencement sur la protection sociale complémentaire pour la couverture en santé et prévoyance de ses agents actifs et retraités. La MAEE (Mutuelle des affaires étrangères et européennes) est le seul candidat choisi, parmi deux offres reçues.

La MAEE conserve sa place d’unique mutuelle référencée du personnel du ministère des Affaires étrangères. En effet, en 2009 la MAEE avait déjà été retenue pour couvrir la santé et la prévoyance du personnel des Affaires étrangères. Avec ce choix de continuité, la MAEE, membre de l’UMG Istya, conserve son portefeuille de 9.410 agents publics et 4.890 retraités, soit une population de 14.300 personnes. Un marché qui représente 1 million d’euros, selon l’avis publié au Bulletin officiel des annonces des marchés publics (BOAMP). La convention a officiellement démarré le 1er janvier 2017 et courra sur sept ans jusqu’au 31 décembre 2023.

L’autre mutuelle en lice, Intériale, en association avec Axa, n’a pas été retenue. Après son éviction du référencement du ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, l’avis du ministère des Affaires étrangères représente un deuxième revers pour Intériale.