Produit : Allianz assure la RC des chefs de petites entreprises de service

Allianz a renouvelé sa formule « Allianz Actif pro » en ajoutant des garanties de responsabilité civile professionnelle dédiées aux entreprises de services de moins de 1M d’euros de chiffre d’affaires.

Allianz, traditionnellement implantée dans le risque d’entreprise avec 32% de son chiffre d’affaire réalisé dans ce segment, couvre depuis le 20 juin la responsabilité civile des petites entreprises de services de moins de 1M d’euros de chiffre d’affaires. Certains professionnels, comme les professionnels de santé, les experts-comptables, les avocats, les agents et diagnostiqueurs immobiliers, doivent obligatoirement souscrire une responsabilité civile professionnelle.

« Nous voulons nous adresser aux autres », a indiqué Agnès Grégoire, responsable produit : prestataires informatiques, cabinets de recrutement, agences de pub et bien d’autres pour les professions intellectuelles, mais aussi entreprise de nettoyage ou de services à domicile pour les prestations matérielles.

« Il faut faire prendre conscience à ces chefs d’entreprise qu’un réel risque existe », a expliqué Henri de Poyen, responsable de l’offre professionnels entreprise, lors d’une conférence de presse vendredi matin.  L’idée est de protéger à la fois la santé économique de l’entreprise mais aussi son image de marque auprès de ses clients.

Une garantie incluse dans une offre globale

La garantie est intégrée à un pack assurance multirisques professionnelle comprenant une garantie dommage aux biens et des services, et garantie d’assistance et de protection juridique.  La nouvelle garantie responsabilité civile permet au chef d’entreprise d’être informé des évolutions de la loi et de la jurisprudence, d’être aidé pour établir le document unique d’évaluation des risques, et surtout d’être couvert en cas de sinistre, suites judiciaires comprises.

Selon Allianz, 250.000 entreprises sont susceptibles d’être intéressées par cette offre. Elle sera distribuée par 2.000 agents généraux et 1.200 courtiers partenaires. « Nous misons sur les agents généraux qui sont au cœur de la vie locale. Les chefs d’entreprise ont souvent peu de temps et privilégient le contact », a estimé Henri de Poyen qui évalue à titre personnel  un objectif à +15% de ventes pour 2012.

A terme, même si ce n’est pas l’objectif premier selon Henri de Poyen et Agnès Grégoire qui réfutent tout « produit d’appel », Allianz espère grâce à cette offre trouver une porte d’entrée pour le marché de l’assurance de personnes.

Comments are closed.