Prévisions : La Banque Postale revoie ses ambitions à la baisse

La Poste a récemment actualisé son plan « Ambition 2015 ». Si les prévisions pour l’activité courrier du groupe ont été revues à la hausse, la Poste est moins optimiste pour celle de sa branche postale.

La Poste corrige son plan « Ambition 2015 » un an après l’avoir émis, en avril 2010. Le groupe prévoie ainsi que les activités de la branche Banque Postale seront moins florissantes qu’initialement prédit. Ainsi, son produit net bancaire devrait être moins élevé de 250M par rapport au plan. Il atteindrait ainsi 6,686Mds d’euros au lieu des 6,935Mds d’euros prévus.

Cette correction d’« Ambition 2015 » s’explique de plusieurs manières. Tout d’abord, la Banque Postale a changé de directeur général entre la mise en place du plan en avril 2010 et aujourd’hui, avec le remplacement de Patrick Werner par Philippe Wahl début 2011, ce qui a pu induire une certaine rupture dans la politique de l’établissement.

Ce dernier a de plus dû faire face à des taux faibles, qui ont notamment fait réviser son résultat d’exploitation à la baisse, de 20% de moins par rapport à l’objectif du plan. Le résultat d’exploitation fin 2015 ne devrait ainsi atteindre que 1,608Mds et non 1,806Mds d’euros, selon des chiffres de l’AFP.

Enfin le produit d’assurance-vie fourni par la Banque Postale a encore du mal à séduire, tandis que la demande dans le crédit à la consommation de la branche encaisse un ralentissement, ce dernier étant toutefois conforme aux prédictions du plan « Ambition 2015 ».