Prévisions : La Banque de France prédit la récession

La France devrait entrer en récession au troisième trimestre 2012, puisque la Banque centrale prédit une contraction de l’activité économique à partir du deuxième trimestre.

Le couperet est tombé ce matin : la Banque de France, qui a publié son enquête mensuelle de conjoncture, prévoit un recul de 0,1% du produit intérieur brut (PIB) français au troisième trimestre 2012.

Or l’institut d’émission, comme elle l’a indiqué début juillet, s’attend également à un repli de -0,1% pour le deuxième trimestre. Deux trimestres consécutifs de recul du PIB qui signeraient donc une entrée en récession, si les prévisions de la Banque de France se réalisent. Pour rappel, la dernière date de 2009.

Des chiffres sans cesse revus à la baisse

Les chiffres n’ont cessé d’être révisés à la baisse ces derniers mois. Début juillet, le gouvernement avait notamment ramené ces indicateurs de 0,4 à 0,3% pour 2012, et de 1,7 à 1,2% pour 2013.

Les statistiques françaises ne concurrencent pas encore l’Italie, qui accuse son quatrième repli trimestriel d’affilée à – 0,7%, selon les chiffres annoncés. Si Pierre Moscovici, le ministre de l’Economie, s’est dit « inquiet », il ne songe pas à revenir à nouveau sur ses prévisions pour 2012.

La balance commerciale de l’Allemagne : une bonne santé insolente

Parallèlement, le déficit commercial s’est encore creusé dans l’hexagone en juin, à 6Mds d’euros, suite à une contraction des exportations. Le déficit de 2011 s’établit à 71,2Mds d’euros. Des chiffres qui contrastent avec ceux publiés par Berlin : Notre voisin d’outre-Rhin affiche une balance commerciale d’une santé insolente avec un excédent de 17,9Mds, en progression par rapport à mai (15,6Mds). Des chiffres soutenus par les exportations hors zone euro.

Bruits de couloir : Fiscalité, dette souveraine et zone euro, ce qu’en pensent les assureurs
Euro : De nouvelles difficultés à venir selon les investisseurs