Partenariat : CNP Assurances et Unicrédit repartent pour sept ans

Le siège de CNP Assurances à Paris

CNP Assurances, poids lourd de l’assurance de personnes, a renouvelé pour sept ans son partenariat avec la banque transalpine UniCredit, qui continuera à distribuer les produits du français en Italie, ont annoncé mercredi les deux groupes, juste avant l’expiration de cet accord.

“CNP Assurances et UniCredit viennent de procéder au renouvellement de leur partenariat dans le domaine de l’assurance de personnes en Italie”, troisième marché de CNP derrière la France et le Brésil, disent les deux sociétés dans un communiqué commun. Ce partenariat, qui existait depuis 2005, devait arriver à échéance à la fin de l’année. Le modèle de CNP, dont le capital est dominé par l’Etat via la Caisse des Dépôts (CDC), fonctionne principalement sur la base de tels accords de distribution avec d’autres entreprises, le plus souvent des banques.

Le nouvel accord avec Unicredit, qui courra jusqu’à la fin 2024, est largement semblable au partenariat déjà existant. Il maintient l’existence d’une coentreprise entre CNP et UniCredit, respectivement à 57,5% et 38,8%, avec une petite part de 3,7% pour un troisième acteur, Cardif, la filiale d’assurances de BNP Paribas. De même, le périmètre de distribution reste le même, centré sur le centre et le sud de l’Italie. Seule nouveauté, qui suit la tendance générale du secteur de l’assurance: CNP et UniCredit comptent accentuer leur stratégie commerciale sur les contrats d’épargne en unités de compte, qui permettent plus de rentabilité et sont moins contraignants à gérer mais sont plus risqués pour les clients.

“L’effort qui sera fait sur la commercialisation de produits faiblement consommateurs de capital permettra de créer de la valeur pour l’ensemble des parties” promet Frédéric Lavenir, directeur général de CNP Assurances, cité dans le communiqué. CNP avait déjà annoncé en septembre le renouvellement programmé d’un autre partenariat à l’étranger, avec la banque publique brésilienne Caixa Seguridade, jusqu’en 2041. Mais l’assureur avait prévenu que ce partenariat, crucial étant donné le poids de l’Amérique Latine dans ses ventes et bénéfices, verrait son périmètre réduit. Ses termes restent, pour l’heure, en discussions avec son partenaire brésilien.