Notation : S&P dégrade la note de MMA à A-

L’agence de notation Standard and Poor’s a dégradé de « A » à « A- » la note de solidité financière de la mutuelle MMA IARD. Les analystes attendent « un ratio combiné net de 106 à 107% » pour 2010 et peu d’amélioration des résultats.

« A notre avis, la gestion de MMA fait toujours face à des difficultés à trouver le juste équilibre entre le positionnement de marché et la rentabilité de souscription » écrit Standard and Poor’s dans un communiqué, annonçant l’abaissement de note de MMA, entité de Covéa.

La dégradation de la note de « A » à « A- » vient du fait que l’agence de notation n’attende pas de réelles performances sur les résultats pour 2010 et 2011, parlant de « résultats limités dans le moyen terme en raison d’un environnement défavorable ». L’analyste Virginie Crépy ajoute « la croissance des catastrophes naturelles de petites et moyennes tailles » ainsi que « les difficultés sur les marchés financiers » pour justifier la dégradation.

Perspective stable

S&P s’attend à des améliorations sur les résultats techniques grâce aux augmentations de tarifs prévues mais relève que ces mesures arrivent un peu tardivement. Le ratio combiné net devrait se situer entre 106 et 107% en 2010 et pourrait atteindre 105% en 2011 selon l’agence. Sans compter la faiblesse de l’assurance-vie, affectée par les taux bas et une forte volatilité.

Pour autant, l’agence maintient une perspective stable pour l’assureur. En raison « d’une position concurrentielle forte et d’une solide capitalisation » propres à lui permettre de résister aux pressions sur sa note.

Toutefois, un relèvement de note « est à notre avis peu probable au cours des deux prochaines années en raison du profil financier actuel de MMA » conclut le communiqué. L’agence se réserve le droit de la dégrader si « nos prévisions de bénéfices ne sont pas atteintes » notamment.
Rappelons que dans l’échelle de notation S&P, A- est le dernier niveau A avant d’atteindre la note BBB+.