Notation : Moody’s dégrade AIG d’un cran, perspective stable

L’agence d’évaluation financière Moody’s a annoncé mercredi soir qu’elle dégradait d’un cran, de A3 à Baa1, la note de l’assureur américain AIG, nationalisé à 80% en 2008, le jour où celui-ci annonçait qu’il rembourserait la Réserve fédérale de New York d’ici vendredi.

“Cette dégradation illustre l’opinion de Moody’s selon laquelle si le coeur d’activité dans l’assurance s’est stabilisé depuis un an, ce n’est pas suffisant pour justifier la note précédente en l’absence de la poursuite du soutien gouvernemental”, a indiqué l’agence dans un communiqué. “Moody’s croit également que le risque supplémentaire restant associé à des activités qui ne font pas partie du coeur de métier reste un élément négatif pour l’évaluation du crédit, qui ne sera plus contrebalancé par le soutien gouvernemental”, a ajouté l’agence, en indiquant que la perspective de l’assureur était “stable”.

Quelques heures plus tôt, AIG avait indiqué qu’il prévoyait de finaliser son plan de recapitalisation le 14 janvier au plus tard, même si ce n’est pas encore certain. A l’issue de diverses opérations de recapitalisation, les actions préférentielles du Trésor doivent être toutes converties en actions ordinaires d’AIG, et la part du Trésor dans AIG montera à 92%, comme prévu.

C’est la vente progressive de ces actions qui permettra au gouvernement de sortir totalement du capital d’AIG, mais aucune date n’est pour l’instant avancée. Pour le moment, l’assureur s’est contenté d’indiquer qu’il pensait pouvoir “rembourser entièrement la Banque fédérale de New York” vendredi, soit près de 50 milliards de dollars.

New York, 12 janvier 2011 (AFP)