Natixis veut vendre ses activités de Private Equity à Axa

La banque Natixis a annoncé aujourd’hui vouloir vendre à Axa la majeure partie de ses activités de capital-investissement pour un compte propre en France. En négociation exclusive avec l’assureur, l’établissement bancaire aurait pour intention de lui vendre sa branche Private Equity pour un montant d’au moins 500M d’euros.

Très affectée par la crise financière de ces derniers mois, cette opération s’inscrit dans le cadre du plan stratégique de Natixis à l’horizon 2012 qui prévoit notamment que la banque cesse d’investir pour son propre compte, ce qui mobilise du capital et peut s’avérer risqué.

Mais elle s’inscrit aussi dans un mouvement plus général des banques qui cèdent leurs participations industrielles pour libérer des fonds propres. Natixis veut céder à Axa Private Equity, la filiale de capital-investissement de l’assureur, un portefeuille de participations qu’il détient en propre dans des PME (Asteel, Buffalo Grill, CBM, Labco, Saverglass, Maisons du monde, etc). Ces participations étaient logées dans trois entités, NI Partners, Ixen Partners et Initiative et Finance Gestion.

La banque continuera à gérer des participations, mais uniquement pour le compte de sa clientèle. La période d’exclusivité est d’un mois. « L’offre valorise le portefeuille de ces entités à 507M d’euros, auquel s’ajouterait, en fonction des performances du portefeuille, un complément de prix éventuel », selon un communiqué de Natixis.