Mutuelle : Regroupements en cascade autour de la MGEN

Les regroupements et partenariats de la MGEN ont été validés au cours de l’Assemblée générale qui s’est terminée mercredi. Des produits communs ont été élaborés au sein d’Istya, qui accueillera bientôt la MGEFI.

La MGEN ne fait pas les choses à moitié : deux jours et demi d’Assemblée générale au cours desquels se sont rassemblés 506 délégués et qui se sont soldés par la publication d’un livre blanc, « Le système de santé et son financement : les évolutions nécessaires ». « La MGEN est une mutuelle militante. C’est notre manière de faire de la démocratie sociale », a déclaré Thierry Beaudet, le président de la mutuelle.

Alliance stratégique avec la Maif

Les partenariats ont été validés au cours de cette Assemblée générale. D’abord « une « véritable alliance stratégique avec la Maif », selon Thierry Beaudet qui évoque une complémentarité de métier et une action sur les mêmes populations mais reste évasif sur la forme que prendra cette alliance.

Concrètement, les deux mutuelles envisagent des participations et offres croisées, des projets communs sur la dépendance et la prévoyance ainsi que des packs, à destination de leurs adhérents. Le travail commencera dès la rentrée, pour aboutir début 2013 avec de premières offres.

La Mocen rejoint MGEN Filia

Dans la continuité des mouvements de regroupement qui touchent le secteur, la fusion avec la Mocen, dont la proximité avec la MGEN a toujours été très forte, a également été validée à l’unanimité lors de l’Assemblée générale. MGEN-Filia, absorbe la  mutuelle santé, passe ainsi à 200.000 adhérents avec l’apport des 80.000 de la future ex-Mocen.

La MGEN a également présenté un  livre blanc, qui contient toutes les propositions de la mutuelle en matière de santé et sera adressé à l’ensemble du mouvement mutualiste ainsi qu’aux parlementaires, députés et sénateurs, pour peser dans le débat public dès la rentrée.

Le parcours santé remboursable

La mutuelle est actuellement en discussion avec le syndicat des médecins généralistes MG France afin de définir les contours d’une coopération et coordination du parcours de santé, comme annoncé précédemment dans un communiqué. Une réorganisation du système de santé qui serait géré par les mutuelles, en collaboration avec les professionnels de santé et s’appliquerait par une redistribution des rôles de chacun, entre spécialistes, généralistes, infirmiers ou aides soignants, mais aussi généralistes, médecins du travail et médecins scolaires.

Le médecin traitant serait le pivot et la rémunération des professionnels serait redéfinie autour d’une organisation destinée à redonner une place à la prévention et à l’accompagnement. Le passage d’une prise en charge de la maladie aiguë à la maladie chronique serait également nécessaire, selon la mutuelle.

La MGEFI rejoint Istya 

Du côté du groupe, Istya, qui rassemble déjà la MGEN, la MNT, la MNH ou la MGET, accueillera au premier janvier 2013 la MGEFI, mutuelle de l’Economie, des Finances et de l’Industrie. Avec ses consœurs MNT et MGET, la MGEN, a également mis en place des offres communes qui seront soumises à la labellisation et proposées aux agents de conseils généraux et régionaux dès la rentrée de septembre.