Mise en situation : Comment présenter les garanties des dommages corporels en assurance auto

Peu d’assurés savent qu’un contrat d’assurance auto ne couvre pas systématiquement les dommages corporels du conducteur lors d’un accident dont il est responsable, même en formule “Tous risques”. On se trouve donc parfois dans une situation où le véhicule est mieux assuré que le conducteur.

Les dommages corporels subis par les passagers du véhicule sont couverts par la garantie RC du véhicule de l’assuré responsable de l’accident. Le conducteur responsable d’un sinistre ne peut être couvert que par une garantie appelée « Garantie corporelle du conducteur », souvent proposée en option ou sur un contrat spécifique.

PRESENTATION SYNTHETIQUE

Lorsque le conducteur fautif est blessé lors d’un accident (ou si aucun responsable n’est désigné), cette garantie lui permet d’être indemnisé. Selon les contrats, cette garantie prend en charge :
– les frais médicaux, chirurgicaux, pharmaceutiques, hospitalisation et prothèses,
– le préjudice financier lié à un arrêt de travail ou à une incapacité permanente,
– le préjudice lié au décès.

Les indemnisations peuvent être forfaitaires (capitaux définis au contrat) ou indemnitaires (avec souvent des franchises et des plafonds d’indemnisation).

2 TYPES DE GARANTIE

– Garantie attachée au conducteur (couvert quel que soit le véhicule qu’il conduit),
– Garantie attachée au véhicule (tout conducteur est généralement couvert en cas d’accident au volant du véhicule).

ARGUMENTS / CONSEILS

– Sécurité financière pour la famille, car les séquelles d’un accident touchant le conducteur peuvent avoir de lourdes conséquences financières.
– Cas d’exclusion : conduite en état d’ivresse ou sous l’emprise d’une drogue, accident causé intentionnellement.
– Réduction de l’indemnisation en l’absence de ceinture de sécurité.

Avec Kaléa Formation