Acquisition : Axa, premier assureur étranger dommages en Chine

    En déboursant près de 500M d’euros, Axa acquiert 50% de l’assureur de dommages chinois Tian Ping, leader en assurance automobile.

    Axa change de taille en Chine et va multiplier par 10 ses primes récoltées. L’assureur français a annoncé mercredi l’acquisition de 50% du capital de l’assureur dommages chinois Tian Ping pour 485M d’euros, qui fera de lui le plus important assureur étranger en Chine dans le segment dommages.

    L’opération, qui reste soumise à l’obtention des autorisations réglementaires, prévoit l’acquisition de 33% du capital auprès d’actionnaires de la société chinoise pour 237M d’euros et la souscription à une augmentation de capital réservée pour 248M pour “financer la croissance future de la société”, a précisé Axa dans un communiqué.

    Tian Ping sera contrôlée “conjointement” par l’assureur français – qui prévoit d’y transférer ses activités existantes d’assurance dommages en Chine – et ses actionnaires actuels dont l’identité n’est pas rendue publique.

    Tian Ping est cotée à la Bourse de Shanghai.

    De source proche du dossier, on précise que la finalisation de l’opération pourrait intervenir d’ici la fin de l’année.

    Accès aux licences et ouverture du marché

    Axa compte profiter des licences d’assurance dommages dont dispose Tian Ping dans la plupart des provinces chinoises et d’une licence de distribution directe dans ces mêmes provinces.

    Pour l’heure, la société chinoise se concentre sur l’assurance automobile mais les deux partenaires entendent se développer sur les principaux segments de l’assurance dommages (entreprises, risques non-automobile des particuliers, santé).

    “Cette acquisition dote Axa de capacités de distribution directe uniques sur le marché en forte croissance qu’est l’assurance dommages en Chine, grâce à la connaissance étendue de Tian Ping du marché domestique”, a commenté Henri de Castries, président du directoire, cité dans le texte.

    “Elle nous permet de poursuivre le renforcement de nos activités en assurance dommages et contribue à notre stratégie d’accélération dans les marchés à forte croissance”.

    L’assureur français entend profiter d’une nouvelle réglementation qui permet depuis le second semestre 2012 aux entreprises étrangères de souscrire des contrats d’assurance automobile de responsabilité civile.

    447M d’euros de primes pour Tian Ping

    Tian Ping, créée en décembre 2004, a recueilli pour 447M d’euros de primes en 2011 (derniers chiffres connus), en hausse de 28% sur un an. Sur ce total, environ 20% venaient de son réseau de distribution directe. Son résultat net est ressorti à 28M d’euros et ses actifs gérés à 710M.

    A fin juin 2012, la société disposait de 62 points de vente dans 18 provinces, pour plus de 5.000 employés et plus de 4M de clients. Elle est qualifiée de première compagnie spécialisée en assurance automobile en Chine.

    De son côté, Axa est présent en Chine depuis près de 20 ans (assurance vie, dommages, assistance, gestion d’actifs). Le groupe a encaissé 42M d’euros de primes en 2012 en assurance dommages grâce à sa présence à Shanghai et emploie une centaine de personnes dans ce secteur.

    Le groupe précise que l’assurance dommages en Chine a représenté un marché de 62Mds d’euros en 2011, avec une progression annuelle de 23% entre 1981 et 2011.

    Dans l’assurance-vie, son autre grand métier, Axa est présent en Chine à travers une joint-venture avec la banque ICBC et le holding Minmetals dont il détient 27,5%.

    Paris, 24 avril 2013 (AFP)

    CP Flickr CC_Bill Glover