Marché auto : Les ventes de voitures ralentissent en avril mais restent orientées à la hausse

Les ventes de voitures neuves en France en avril 2010 par rapport à avril 2009, sont toujours en hausse, mais de seulement 1,9%. Pour les professionnels, la baisse progressive de la prime à la casse en est la raison principale.

Avec 190.986 nouvelles immatriculations en France en avril 2010 contre 184.706 en avril 2009, les ventes de voitures particulières neuves sont en légère hausse de 1,9% pour le même nombre de jours ouvrables.

L’an passé, les ventes chutaient de 7% (-2,5% à nombre de jours ouvrables comparables) par rapport à avril 2008, mais le Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA) parlait d’un possible report d’achat pour bénéficier des nouveaux règlements d’immatriculation.

Ce qui apparaît à la lecture du communiqué du CCFA, c’est l’importance relative prise par les véhicules utilitaires légers, qui après des mois de recul, retrouvent des couleurs. 36.713 véhicules utilitaires de moins de 5,1t ont ainsi été immatriculés, soit une hausse de près d’un tiers (32,2%) par rapport à avril 2009.

Pour les professionnels, la baisse de la prime à la casse pourrait avoir eu un effet, malgré l’annonce par la plupart des constructeurs de primes équivalentes pour soutenir le marché.

Du côté des marques, les groupes français tiennent le coup et affichent de belles couleurs avec une hausse globale de 8%. Dans le détail, Peugeot et Renault font mieux que le marché avec des hausses respectives de 24,2 et 9%. Dacia réalise un +100% et double ses ventes en avril 2010 par rapport à avril 2009.

Enfin, sur les quatre premiers mois de l’année, la hausse des immatriculations est de 12,9% (avec 785.706 voitures immatriculées) et même de 13% avec l’apport des véhicules utilitaires légers. En tout, ce sont près d’un million de véhicules qui se sont vendus sur les quatre premiers mois de l’année.