Marché : Allianz s’attend à un bénéfice net “plutôt stable” en 2014

Le numéro un européen de l’assurance, l’allemand Allianz, a annoncé vendredi viser un bénéfice net “plutôt stable” en 2014, prévoyant un environnement toujours difficile malgré une accélération de la croissance mondiale.

“Nous nous attendons à un bénéfice net plutôt stable pour 2014”, écrit l’assureur de Munich (sud) dans son rapport financier annuel publié vendredi sur son site internet. “Les perspectives de bénéfice restent difficiles, étant donné que les retours sur investissement sont attendus à un niveau toujours faible et que l’environnement réglementaire impose plus de conditions en termes de capital et de provisions“, ajoute-t-il.

A l’instar des autres assureurs européens, Allianz souffre d’un environnement de taux très bas, qui compliquent sa tâche de faire fructifier au mieux l’argent que lui confient ses clients.

Conséquence, il affirme dans son rapport ne pas s’attendre à ce que la forte hausse des bénéfices enregistrée l’an dernier dans sa division de gestion d’actifs se poursuive en 2014. Le groupe ajoute qu’il va réévaluer cette année sa politique de versement

de dividende, sans toutefois préciser ses intentions en la matière. Au titre de 2013, l’assureur a proposé à ses actionnaires une rémunération en hausse de 18%, à 5,30 euros par action, soit un taux de distribution des bénéfices de 40%.

“L’économie mondiale devrait poursuivre sa reprise en 2014 et nous semblons sur le point d’entrer dans une période de croissance modérée. Malgré les signes de reprise mondiale, toutefois, il y a des risques clairs” pour cette année, estime Allianz.

Parmi ces risques, il entrevoit notamment des tensions géopolitiques, un regain de la crise des dettes souveraines en Europe ou encore des guerres commerciales ou monétaires. En outre, “des incertitudes sur les marchés financiers devraient persister en 2014”, poursuit-il. Fin février, Allianz avait publié un bénéfice net en progression de 14,6% sur l’ensemble de l’année 2013, à 6Mds d’euros, et un bénéfice opérationnel en hausse de 7,8% à 10,07Mds d’euros.