LMDE : Le gouvernement salue la décision de l’ACPR

Très impliqué dans le dossier de la LMDE, le gouvernement salue “une étape décisive dans la mise en œuvre d’une solution garantissant l’avenir de la LMDE”.

Dans un communiqué commun, les ministres des Finances, de l’Education nationale et des Affaires sociales saluent la décision de l’ACPR d’autoriser la résiliation de la convention de substitution liant la LMDE à la MGEN. Ces derniers mois le dossier de la LMDE n’a cessé de rebondir d’ultimatums en dates butoirs pour aboutir à cette décision prise par l’ACPR de résilier la convention de substitution.

Une avancée, certes, mais qui laisse en suspend le projet d’Intériale, seul compétiteur pour devenir la substituante de la mutuelle étudiante après le retrait dans la dernière ligne droite de la MNT. C’est donc tout naturellement que l’assemblée générale de la LMDE a choisi la mutuelle du ministère de l’Intérieur pour repartir de l’avant dans son activité de complémentaire.

Pour autant cette dernière semblait attendre un signe de l’ACPR pour avancer sur le projet selon La Lettre de l’Assurance. Un signe qui n’est pas venu dans la décision prise par l’autorité de régulation le 30 juin dernier, mais qui pourrait bientôt intervenir à en croire le communiqué commun des ministres précités. “Cette nouvelle convention de substitution doit être approuvée prochainement par l’ACPR, après les décisions des organes délibérants de la LMDE et d’Intériale Mutuelle”, écrivent-ils en choeur.

Les incertitudes devraient être levées le 10 juillet après une nouvelle réunion de l’ACPR et l’Assemblée Générale de la LMDE qui se tient elle le 6 juillet prochain.