Le marché européen de l’assurance impacté par les taux bas et la grippe A/H1N1

L’association des taux bas et de la grippe A pèse sur le secteur européen de l’assurance selon un rapport du Comité européen des assurances et des pensions professionnelles (CEAPP). Les perspectives restent incertaines selon le rapport, ce que tendait à confirmer Moody’s.

« L’industrie de l’assurance dans son ensemble est confrontée à plusieurs risques et défis appelés à se poursuivre dont les plus saillants sont les risques financiers », souligne le rapport du CEAPP. Parmi ceux-là, la crise et ses effets sur les taux bas et la lente reprise de la croissance dans la plupart des pays développé, marché de prédilection des assureurs. La Banque centrale européenne (BCE) a abaissé ses taux principaux jusqu’à 1%, ce qui constitue un record.

Enfin, une éventuelle accélération de l’épidémie de grippe A pourrait porter un coup d’une grande ampleur sur une économie en reconstruction. Le rapport estime que si les enfants sont touchés, l’absentéisme des parents pourraient encore ralentir l’économie européenne.
Malgré les rebonds des marchés financiers, des marchés actions et obligataires, les assureurs restent assez loin du chiffre de valeur collective qui était le leur en 2007.