L’avenir doré de l’assurance affinitaire

Alors que les plates-formes digitales gagnent des parts de marché sans cesse plus importantes et apportent leurs capacités de transformation à des secteurs entiers de l’économie “réelle”, les assureurs voient s’ouvrir des possibilités toujours plus nombreuses pour la distribution de leurs produits.
Les assureurs le savent depuis longtemps : l’assurance n’est pas un produit acheté. Les ventes d’assurance ne sont jamais aussi efficaces que lorsque la vente est simultanée à l’achat du produit ou du service qu’elle couvre. C’est précisément cette configuration que les plates-formes numériques permettent. Leurs atouts sont connus : les plates-formes ont la connaissance du client, qui permet de proposer le bon produit au bon moment. Elles sont reconnues par leurs clients auprès de qui elles s’efforcent de développer des relations quasi affectives. Elles trouvent dans l’assurance un élément de différenciation positive supplémentaire en proposant des solutions assurantielles pertinentes et adaptées.
 
Il est intéressant de noter que cette recette associant confiance et connaissance client est bien connue. C’est celle qui a permis le succès des réseaux bancaires. 
Gageons que le digital permettra de faire mieux encore demain. En y ajoutant notamment une capacité à personnaliser grâce aux données. 
 
Aujourd’hui, les plates-formes ont un réel savoir-faire pour traiter les données.  En travaillant mieux ensemble demain, insurtechs et plates-formes pourront collecter, traiter et valoriser les données des clients en temps réel avec leur consentement, pour proposer des produits d’assurances, avec des couvertures et des tarifications personnalisées. Dans un monde où le besoin de protection ne cesse de croître, ces acteurs plates-formes, avec les services et les expertises adéquats, et les assureurs qui sauront les accompagner seront se différencier et gagner du terrain.  

 

 

Par Pascal Bied-Charreton
Directeur Général
MOONSHOT-INTERNET