L’assureur américain AIG a confirmé le départ de sa directrice juridique Anastasia Kelly

L’assureur américain AIG a confirmé mercredi le départ de sa directrice juridique Anastasia Kelly, qui devrait toucher des millions de dollars d’indemnités de départ. Le communiqué ajoute aussi que “Suzanne Folsom, responsable de la réglementation et de la conformité, a quitté l’entreprise pour poursuivre d’autres opportunités”.

Une source proche du dossier a confirmé que Mme Kelly allait toucher dans le cadre de ce départ plusieurs millions de dollars. AIG, joint par l’AFP, a refusé de chiffrer ses indemnités.

Le gouvernement américain a imposé en octobre des coupes claires dans la rémunération des dirigeants des sept entreprises ayant été le plus renflouées par l’Etat, dont AIG. Fin novembre, le Wall Street Journal rapportait que plusieurs responsables du Trésor et de la Réserve fédérale avaient plaidé pour un assouplissement des restrictions sur les salaires des dirigeants d’AIG, craignant qu’elles ne provoquent le départ de cadres clés de l’entreprise.

La semaine dernière, le gouvernement américain a d’ailleurs autorisé le relèvement de la rémunération de nombre de patrons d’entreprises renflouées à coup de milliards par l’Etat, mais pas chez AIGn nationalisé à 80% et sauvé de la faillite grâce à des aides fédérales s’élevant à 180 milliards de dollars.

New York, 31 déc 2009 (AFP)