L’annonce d’Obama fait plonger UBS et Crédit suisse à la Bourse suisse

Les titres des deux principales banques helvétiques UBS et Crédit suisse dégringolaient vendredi matin à la Bourse suisse, après la charge du président américain Barack Obama contre les banques.

A 09H30 GMT, la première banque suisse UBS cédait 3,73% à 14,96 francs suisses tandis que l’indice SMI des 20 principales valeurs reculait de 0,41%. La banque Crédit suisse suivait cette tendance, chutant de 4,23% à 48,17 francs. La troisième banque de la Confédération Julius Baer, spécialisée dans la gestion de fortune privée, était toutefois épargnée, gagnant 1,60% à 36,20 francs suisses.

Les assurances reculaient également. L’assureur Zurich Financial perdait 0,83% à 227,30 francs suisses tandis que le réassureur Swiss Re lâchait 1,19% à 46,34 francs suisses. L’assureur Swiss Life laissait quant à lui 0,59% à 134,20 francs suisses.

GENÈVE, 22 jan 2010 (AFP)