Justice : ILFC (AIG) poursuit son ancien patron, devenu concurrent à la tête d’ALC

La société de location d’avions américaine ILFC, filiale de l’assureur nationalisé AIG, a porté plainte contre son ancien patron Steven Udvar-Hazy, aujourd’hui dirigeant de sa concurrente ALC, laquelle a indiqué mardi soir qu’elle entendait se défendre vigoureusement.

« Incapable d’être concurrentiel et percevant Air Lease Corp. comme une menace grandissante, AIG/ILFC en est venu à des poursuites pour vol de secrets industriel non fondées, qu’Air Lease va vigoureusement combattre et vaincre », a fait valoir la compagnie poursuivie dans un communiqué.

Selon le Wall Street Journal, la plainte d’ILFC, déposée dans un tribunal californien, vise à la fois ALC, M. Udvar-Házy et plusieurs de ses collaborateurs qui ont comme lui travaillé à ILFC par le passé.

Ils sont accusés d’avoir de fait « volé une entreprise », car certains employés, du temps où ils travaillaient encore à ILFC, auraient téléchargé des dossiers confidentiels et détourné des contrats au profit d’ALC avant de se faire embaucher par cette entreprise.

Steven Udvar-Hazy, patron et fondateur d’ILFC, en avait démissionné en février 2010, après avoir, selon la presse, tenté en vain de racheter son ancienne société. Il a parallèlement fondé ALC.

Selon le Wall Street Journal, ILFC a vu une trentaine de ses employés se faire embaucher par ALC, qui a réussi en avril 2011 une entrée en Bourse lui ayant permis de lever 868M de dollars.

ILFC, filiale d’AIG qui appartient à 70% au gouvernement américain, réclamerait « au moins plusieurs centaines de millions de dollars », selon le Wall Street Journal.

L’entreprise, au bord de la disparition en 2009, avait annoncé en septembre son intention d’entrer en Bourse à New York, un projet resté sans suite jusqu’à présent.

NEW YORK, 25 avr 2012 (AFP)