Justice : Henri de Castries n’est pas inquiet par les actions de groupe

A la suite de l’action de groupe en préparation contre Axa France et Agipi, Henri de Castries, PDG du groupe Axa, a réagi en insistant sur l’expérience du groupe face à ces cas aux Etats-Unis.

Le PDG d’AXA Henri de Castries a indiqué mercredi qu’il n’avait “pas peur” des actions de groupe, au lendemain de l’annonce par la CLCV d’une procédure visant l’un de ses contrats d’assurance-vie commercialisé par l’association d’épargnants Agipi.

Ca ne me fait pas peur. Des ‘class actions‘, on en a des dizaines chaque année aux Etats-Unis, je pense qu’on sait les traiter“, a-t-il indiqué en réponse à une question posée lors d’un débat organisé par la French-American Foundation France.

On a une marque particulièrement symbolique, on est la première marque d’assurance mondiale pour la sixième année consécutive, donc on est une cible assez naturelle“, a estimé M. Castries, commentant plus particulièrement la procédure collective à l’encontre d’Axa en France, première action de groupe visant le secteur financier.

On va la traiter comme on en a traité d’autres“, a-t-il poursuivi. L’association de défense des consommateurs CLCV reproche à Axa et à l’Agipi de ne pas avoir respecté leur engagement contractuel garantissant un taux minimum de rémunération annuel de 4,50% envers les souscripteurs du contrat d’assurance-vie CLER.

(Avec AFP)