Japon / Rapatriements : Certains assureurs évacuent leur personnel du sol nippon

Avec une menace nucléaire grandissante, certains groupes financiers ont décidé d’évacuer leur personnel du Japon. Crédit Agricole par exemple a demandé le rapatriement de 732 collaborateurs travaillant notamment dans la banque ou l’assurance-vie.

Face aux dangers radioactifs de plus en plus significatifs, la ville de Tokyo ne semble plus à l’abri d’une pollution nucléaire. Face à cette menace, beaucoup d’entreprises européennes et mondiales ont décidé d’évacuer leur personnel du Japon. C’est le cas de Crédit Agricole qui a pris la décision de rapatrier l’ensemble de ses employés non japonnais. La compagnie, qui emploie 732 collaborateurs dans différents secteurs et notamment l’assurance-vie et courtage chez Newedge, a pris cette décision par mesure de précaution.

Pour l’heure, d’autres compagnies d’assurance qui ont encore du personnel étranger sur place n’excluent pas une possibilité de rapatriement si la situation empire. Les compagnies Axa ou Allianz, qui travaillent avec de nombreux collaborateurs via des filiales sur l’archipel, sont pour le moment attentives, sans pour autant demander d’évacuations de salariés. L’ambassade de France à Tokyo organise de nouveaux retours dès aujourd’hui. Pour les français qui voudraient rester sur place, il est vivement conseillé de quitter la capitale nippone pour la ville de Kyoto.