Investissement : Dynamisme du capital investissement en 2012

La filiale de la Caisse des dépots, CDC Entreprises, a observé sur les sept premiers mois de 2012 des levées de fonds soutenues en capital-investissement, plus particulièrement sur les segments du capital risque et de l’amorçage, selon des chiffres publiés mardi.

Les montants souscrits par des investisseurs publics et privés autres que CDC Entreprises dans un fonds également investi par la filiale de la Caisse des dépôts atteignaient, fin juillet, 1,02Md d’euros, contre 1,06 pour l’ensemble de l’année 2011.

« L’année 2012 devrait être une très bonne année en matière de levée de fonds dans notre segment », a commenté, lors d’une conférence de presse, le président de CDC Entreprises, Philippe Braidy.

Reconnaissant que ces chiffres contrastaient avec ceux publiés par l’Association française des investisseurs pour la croissance (Afic), qui faisaient état d’une baisse de 28% des montants levés, le directeur général délégué, Philippe Mutricy, a indiqué que des levées importantes s’étaient concrétisées en juillet, alors que les chiffres de l’Afic n’incluaient que le premier semestre.

Les levées de fonds ont été particulièrement dynamiques auprès des banques et surtout des industriels, qui avaient déjà apporté fin juillet plus du double (162M contre 60) des fonds amenés en 2011. Davantage que le capital développement (deuxième stade du capital investissement), ce sont l’amorçage (premiers financements) et le capital risque (financement de jeunes sociétés) qui ont été les principaux destinataires de ces levées de fonds.

Quelque 587M d’euros ont été levés pour le capital risque, en hausse de 41% par rapport à 2011, et 222M pour l’amorçage, un niveau plus que doublé (131%) par rapport à l’ensemble de 2011.

Paris, 20 novembre 2012 (AFP)