International : Le gouvernement slovaque veut nationaliser les assureurs maladie privés

Le Premier ministre slovaque Robert Fico a annoncé mercredi qu’il réfléchissait à la nationalisation des deux compagnies d’assurance maladie privées du pays pour mettre en place un régime basé sur un assureur public unique.

« Je préférerais un accord avec les deux assureurs privés mais je ne crains pas de dire que l’expropriation serait aussi un moyen légitime », a affirmé le chef du gouvernement, devant la presse à Bratislava.

« Les compagnies d’assurance privées devraient quitter le marché slovaque », a insisté le chef du parti social-démocrate Smer-SD, ajoutant que la valeur des deux sociétés devrait être fixée par un auditeur international.

Les assureurs privés Dovera, majoritairement détenu par le groupe slovaque Penta, et Union Insurance possédé quant à lui par le néerlandais Eureko, comptent au total 1,8 million de clients, alors que le numéro 1 du marché de ce pays de 5,4 millions d’habitants est la compagnie publique VsZP.

« Le système des soins de santé de la Slovaquie souffre d’un manque de financement chronique et on voit que les assureurs privés réalisent un bénéfice basé sur l’argent public », a affirmé M. Fico, selon qui l’argent devrait être plutôt canalisé vers les fournisseurs de services de santé.

Membre de l’UE depuis 2004, la Slovaquie a rejoint la zone euro en janvier 2009. L’économie de ce pays d’Europe centrale devrait progresser en 2012 de 1,8% alors que la Commission européenne prévoit une contraction de 0,3% pour l’ensemble des pays de la zone euro.

Bratislava, 25 juillet 2012 (AFP)