International : Groupama confirme son partenariat en Chine

    Groupama et un avionneur chinois ont signé un accord de création d’une joint venture en Chine. Chaque société investira 240M d’euros sur 20 ans.

    Le 18 décembre dernier, Groupama a officialisé son arrivée en Chine, aux côtés de Aviation Industry Corporation (Avic) dans le cadre d’une joint venture d’assurance de biens et responsabilités, qui pourrait commencer à fonctionner en 2012.

    Pour mener à bien cette entreprise, chaque société s’est engagée à vers 20M d’euros par an jusqu’en 2021, pour apporter chacune 240M d’euros au total. La joint venture sera sépcialisée « sur trois piliers : les assurances entreprises, les assurances de particuliers et les assurances agricoles » explique un communiqué.

    L’assureur mutualiste a donc finalisé un accord dont le cadre avait été rendu public lors de la visite de Hu Jin Tao en France début novembre. La rentabilité « devrait être atteinte en 2015 » selon les deux sociétés, qui nommeront chacune 3 membres du conseil d’administration. Le président de ce conseil sera désigné par Avic, le vice-président par Groupama mais aucun ne disposera « de vote préférentiel ».

    « Je suis très fier que Groupama confirme aujourd’hui sa volonté d’unir ses ambitions de développement en Chine à celles d’un groupe industriel aussi prestigieux qu’Avic » déclare Jean Azéma par voie de communiqué. Le directeur général de Groupama ne s’y trompe pas, puisque Avic compte 400.000 salariés, plus de 20 sociétés cotées dans le monde, 200 filiales ou succursales.

    Pour la société chinoise, il semblerait que l’assurance soit l’un des rares secteurs dans lesquels elle était absente, touchant à l’aéronautique, l’automobile, la construction notamment.